Le bleu Escadrille

Histoire de bleus, bleus historiques, chronique des bleus qui ont inspiré la création du bleu Escadrille.

Majorelle, le bleu berbère des podiums

1937 – Marrakech
Le peintre Jacques Majorelle invente un bleu profond aux reflets violets avec lequel il peint les murs de son atelier et les jardins de sa villa de Marrakech, afin de créer un tableau vivant. En 1980, ce lieu est sauvé d’un projet de complexe hôtelier par Yves Saint Laurent et Pierre Bergé. La même année, le bleu Majorelle est mis à l’honneur dans la collection Automne Hiver, inspirée de Matisse.

Marrakech

« Nous fûmes séduits par cette oasis où les couleurs de Matisse se mêlent à celles de la nature » Yves Saint Laurent

Blue jean, l’indigo des villes

1850 – San Francisco
Le tailleur Levi Strauss invente le premier bleu de travail en toile de tente. En 1865, pour gagner en praticité, cette étoffe est délaissée pour le Denim, tissu sergé que nous connaissons aujourd’hui (« Denim » est la contraction de « Sergé de Nîmes » sa ville originaire). Tissé avec des fils de coton indigo, le denim prend une teinte singulière communément appelée « Blue Jean », symbole universel de liberté, de confort et de labeur.

Escadrille, le bleu France revisité

2010 – Paris
Inspiré du célèbre bleu France, le bleu Escadrille se compose subtilement de 2 couleurs, le cyan et le magenta, lui donnant ainsi un caractère intense aux reflets doux. Un bleu France prononcé pour rappeler et valoriser l’origine de la marque. Ce bleu sublime le logo et habille les boîtes Escadrille.

Boites Escadrille